Faut-il choisir son agence immobilière en fonction du montant des honoraires ?

En moyenne les frais d’agence oscillent entre 3 à 8% du bien immobilier. Ces frais se justifient par les coûts mis en oeuvre par l’agence pour que la transaction s’effectue. Mais pourquoi une telle différence de taux pour vendre le même bien ? Explications.

“Commission” ou “Honoraires”?

Les honoraires fixés par les agences immobilières correspondent généralement à un pourcentage du prix de vente qui peut varier selon le prix du bien immobilier. Ces frais se justifient par les coûts mis en oeuvre par l’agence pour que la transaction s’effectue, notamment à travers des services divers et variés. Mais alors d’où vient cette différence de tarification ?

“Je préfère que l’on utilise le terme “honoraires” et non “commissions” car je considère que notre métier consiste à proposer des services, à l’image d’un avocat ou d’un médecin. Certes il y a une différence dans les honoraires, mais il faut comprendre qu’il existe une panoplie de services que toutes les agences ne proposent pas. Il faut expliquer cela au client pour qu’il comprenne bien ce que ces honoraires prennent en compte confie Emmanuelle Fernandez.

En effet la digitalisation a eu un impact considérable sur les services proposés au particulier. La communication n’est plus la même par exemple. Les agences immobilières doivent toujours utiliser les canaux traditionnels tels que la prospection physique, les prospectus… mais aussi être présentes sur le web pour se faire connaître, mettre en avant les annonces…  Les services évoluent et les agences doivent répondre aux besoins grandissant des particuliers.

Un point important mais pas déterminant

Cécile qui a acheté son appartement l’année dernière était en effet très attentive à ce point: “les critères importants pour moi sont la réputation de l’agence, son activité et sa réactivité mais également les honoraires. Je comprends le travail des agents immobiliers, mais je ne comprends pas toujours la différence de taux. Je pense que les honoraires sont un sujet important pour nous les particuliers et que les agences devraient  être transparentes envers les particuliers et dialoguer avec eux. Expliquer les différences de services, le gain de temps possible par exemple  par rapport au compromis de vente et à l’acte authentique, aideraient les particulier à y voir plus clair.

D’autres comme Louise, qui a vendu son bien l’année passée  affirme qu’elle n’a pas été très attentive à ce point: “Je vous avoue que les taux n’ont pas été mon critère de sélection, tant que cela restait correct. Le plus important pour moi c’est le feeling que nous avons eu, mon mari et moi, avec l’agent immobilier qui a été disponible et pédagogue dès le départ.

Alain ,  est quant à lui plus mitigé sur la question : “les honoraires sont importants pour moi, mais ils passent en 2ème position, après la réputation de l’agence. Pour moi je préfère payer un peu plus si ma vente est garantie. Je pense qu’il n’y a peut-être pas assez de pédagogie au niveau des différences de commissions, et c’est pourquoi je ferais confiance à une agence qui a bonne réputation, ce qui est selon, moi est un gage d’efficacité. De mon point de vue la réputation n’a pas de prix.

Une pédagogie indispensable

“Je comprends que dans un premier temps les honoraires fixés peuvent avoir un impact sur le choix de l’agence, cependant, au fil de la transaction, l’opinion du particulier change si les services sont au niveau du taux fixé. Quand on fournit un compte rendu au client sous 24h, que l’on reste présent tout au long de la transaction, … Le client comprend très vite l’importance du travail de l’agent immobilier.”

Vous l’aurez compris, les professionnels ne définissent pas leurs honoraires par hasard mais bel et bien en fonction des services offerts. Alors prenez le temps d’échanger avec eux pour bien comprendre le type d’accompagnement auquel vous aurez droit. Et choisissez en connaissance de cause.

 

L'agence Colisee est membre du SNPI

Syndicat National des Professionels de l'Immobilier